Abréviations (1/3) - Regroupés par première lettre "B.."

50 Abréviations Regroupés par première lettre.. "B.." ➔ Glossaire des abréviations et acronymes...

Produit résiduel (même acide ou acidifié) de la transformation (barattage continu ou "butyrification" et séparation des graisses solides) de lait ou de crème en beurre.
Produit en poudre fabriqué à partir de babeurre.
Biens personnels des passagers et membres d'équipage, chargés ou transportés à bord d'un avion en accord avec l'exploitant.
La balance commerciale est la différence entre les exportations et les importations de biens.
La balance des paiements est un état statistique où sont systématiquement résumées, pour une période donnée, les transactions économiques d’une économie avec le reste du monde. Les transactions, pour la plupart entre résidents et non-résidents, sont celles qui portent sur les biens, services et revenus; celles qui donnent lieu à des créances financières sur le reste du monde ou à des engagements financiers envers celui-ci; et celles qui, telles que les dons, sont considérées comme des transferts.
La Balance des paiements technologiques (BPT) enregistre le flux international de biens et de savoir-faire dans l'industrie. Les opérations suivantes devraient être prises en compte dans la BPT: brevets (achats, ventes), licences liées aux brevets, savoir-faire (non breveté), modèles et études de conception, marques de fabrique (franchisage compris), services techniques, financement de la R&D industrielle en dehors du territoire national. Devraient être exclus l'assistance commerciale, financière, administrative et juridique, la publicité, l'assurance et les transports, les films, les enregistrements et le matériel faisant l'objet d'un droit d'auteur, les études techniques et les logiciels.
Le sous-secteur de la banque centrale regroupe toutes les sociétés et quasi-sociétés financières dont la fonction principale consiste à émettre la monnaie, à maintenir sa valeur interne et externe et à gérer une partie ou la totalité des réserves de change du pays.
Conjointement avec les banques centrales nationales, la Banque centrale européenne (BCE) constitue le Système européen de banques centrales (SEBC), qui est chargé de conduire la politique monétaire au cours de la troisième et dernière phase de l'Union économique et monétaire.
Une banque centrale régionale est une institution financière internationale qui agit en qualité de banque centrale commune pour un groupe de pays membres. Elle a son siège dans un pays et des bureaux nationaux dans chaque pays membre. Chaque bureau national agit en qualité de banque centrale pour le pays en question et doit être considéré comme une entité institutionnelle distincte du siège. Il est résident du pays dans lequel il est établi. Les avoirs et engagements financiers d'une banque centrale régionale doivent être attribués aux bureaux nationaux en proportion des créances que ceux-ci détiennent sur les avoirs collectifs de la banque centrale régionale.
Créée en 1930 par convention intergouvernementale, la Banque des règlements internationaux (BRI) a pour objet de promouvoir la coopération entre les banques centrales. À ce titre, elle exerce quatre principales fonctions : elle détient et gère les dépôts de nombre de banques centrales du monde entier; elle offre un cadre propice à la coopération monétaire internationale; elle facilite, en qualité d’agent ou de mandataire, l’exécution de divers accords financiers internationaux; et elle fait des recherches et publie des ouvrages sur des questions monétaires et économiques.
Institution financière intergouvernementale née en 1946 des Accords de Bretton Woods. C’est l’institution initiale du Groupe de la Banque mondiale, connue sous l’appellation courante de Banque mondiale.
Créé en 1944, le Groupe de la Banque mondiale (ou Banque mondiale) se compose de cinq institutions étroitement liées : la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), l’Association internationale de développement (IDA), la Société financière internationale (SFI), l’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) et le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI). La Banque mondiale, qui est la plus importante source d’aide au développement, a pour principal objectif de venir en aide aux populations et aux pays les plus pauvres par l’octroi de crédits AID (prêts concessionnels) et de fournir des prêts BIRD aux pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire en vue de financer leur développement. Pour remplir sa mission de lutte contre la pauvreté, la Banque mondiale s’attache surtout à investir dans les populations, notamment en améliorant la santé et l’éducation de base, à protéger l’environnement, à soutenir et encourager le développement des entreprises privées, à promouvoir des réformes pour créer un environnement macroéconomique stable et assurer une croissance économique de long terme.
Intermédiaire financier non monétaire placé sous le contrôle du secteur public. Sa principale fonction est de fournir des prêts à long terme que les autres institutions financières ne peuvent pas ou ne veulent pas accorder.
Bateau pour le transport de marchandises par voies navigables intérieures destiné à être poussé et non muni d'un moyen de propulsion mécanique propre. Remarque: Le fait qu'une barge soit équipée d'un moteur auxiliaire ne change pas sa nature.
Navire construit sans moyens propres de propulsion pour le transport de marchandises par mer dans des cales, dans des citernes ou sur le pont supérieur uniquement. Remarque: Par barges on entend des navires non automoteurs qui peuvent servir au transport de marchandises ou être spécialement aménagés pour certaines utilisations. Elles peuvent être remorquées ou poussées ou elles peuvent être mouillées à un endroit donné pour servir de dépôt de marchandises ou pour une activité donnée. Les définitions des divers types de barges correspondent mutatis mutandis à celles de leurs homologues automoteurs. (Certaines barges peuvent comporter un système de propulsion leur permettant d'exécuter des manoeuvres limitées, leur mode de propulsion principal étant cependant fourni par un autre navire.)
Cette catégorie inclut les chalands à pont, les chalands à clapet, les navires porte-chalands, les barges non couvertes pour marchandises sèches, les barges couvertes pour marchandises sèches et autres barges pour marchandises sèches.
Barge destinée au transport en vrac de liquides ou de gaz. Remarque: Sont exclues les citernes pour le transport en vrac de pulvérulents comme le ciment, la farine, le plâtre, etc. qui doivent être comptées avec les barges.
Nombre, ou grandeur, utilisé comme norme de référence. Dans le calcul d’un ratio ou d’un ourcentage, il peut s'agir d'un dénominateur. Il peut également s'agir de la grandeur d'une série chronologique particulière, à partir de laquelle il convient de commencer le calcul d’une nouvelle série relative – un indice – qui indiquera les futures évolutions cumulées par rapport à la période de base.
La base 0 permet, en fournissant des données sur l'ensemble de l'échantillon, de procéder à des comparaisons avec d'autres sources de données sur l'emploi (et de repondérer certaines moyennes de manière à compenser les biais).
La base 1, qui permet le calcul du salaire horaire, est vivement recommandée du fait qu'elle assure une couverture plus étendue de l'échantillon. Elle constitue la base du calcul des gains horaires conformément au modèle B (heures payées). Dans certains pays néanmoins, les employeurs ont fait état des difficultés de mesurer les absences de courte durée non rémunérées.
La base 2 offre une autre solution pour le calcul du salaire horaire en additionnant les heures normales et les heures supplémentaires conformément au modèle A (heures normales). Elle permet aussi le calcul des salaires hebdomadaire et mensuel.
La base 3 permet le calcul du salaire annuel.
La base de données opérationnelle est la mémoire principale où sont mémorisées les informations statistiques recueillies dans la version originale. Elle se situe entre l'acquisition des données et la compilation des données. C'est la base de données cible pour la collecte de données et la base de données source pour le traitement ultérieur et pour la production de chiffres statistiques définitifs. Son contenu consiste en lignes de données se rapportant à des transactions uniques et à des résumés de transactions identiques. Elles se rapportent à plusieurs périodes de référence.
La période à la quelle correspondent les coefficients de pondérations [fixes].
La base de population est une notion technique liée au processus réel de mesure visant à produire la population résidente habituelle. Les résidents habituels sont: a) les personnes habituellement résidentes et présentes au moment du recensement et b) les personnes habituellement résidentes mais temporairement absentes au moment du recensement mais pas c) les personnes temporairement présentes au moment du recensement qui résident habituellement ailleurs.
La période pour laquelle on donne à un indice la valeur de 100,0 (ou 100).
Liste(s) des unités de la population visées par l'enquête parmi lesquelles on tire l'échantillon et par l'intermédiaire desquelles on contacte les unités choisies.
Navire à passagers destiné à fournir une expérience touristique complète aux passagers. Tous les passagers disposent d'une cabine. Sont incluses des installations d'animation à bord. Sont exclus les navires assurant des services réguliers de transport par transbordeur, même si certains passagers considèrent ce service comme une croisière. Sont également exclus les navires transportant du fret et qui accueillent un nombre très limité de passagers disposant de leur cabine. Sont exclus les navires prévus uniquement pour les excursions journalières.
On entend par "Bateau de navigation intérieure” tout engin flottant conçu pour le transport de marchandises ou le transport public de passagers qui navigue principalement sur des voies navigables intérieures ou dans les eaux situées à l'intérieur ou au proche voisinage d'eaux abritées ou de zones où s'appliquent les règlements portuaires.
Bateau de navigation intérieure, en charge ou à vide, ayant pénétré dans le pays et l'ayant quitté en un lieu différent du point d'entrée par tout mode de transport, à condition que la totalité du parcours à l'intérieur du pays ait été effectuée par voies navigables intérieures et qu'il n'y ait eu ni chargement, ni déchargement dans le pays. Les bateaux de navigation intérieure qui, à la frontière du pays considéré, sont chargés sur/déchargés d'un autre mode de transport sont inclus.
Bateau de navigation intérieure, en charge ou à vide, ayant pénétré dans le pays par voies navigables intérieures. Si un bateau de navigation intérieure pénètre dans le pays au moyen d'un autre mode de transport, seul le mode actif est considéré comme étant entré dans ce pays.
Bateau de navigation intérieure, en charge ou à vide, qui a quitté le pays par voies navigables intérieures. Si un bateau de navigation intérieure sort du pays au moyen d'un autre mode de transport, seul le mode actif est considéré comme étant sorti du pays.
Bateau pour le transport par voies navigables intérieures immatriculé à une date donnée dans un pays autre que le pays considéré.
Bateau pour le transport par voies navigables intérieures immatriculé à une date donnée dans le pays considéré. Lorsqu'un pays donné n'immatricule pas les bateaux utilisés pour le transport par voie navigable intérieure, on entend par bateau national un bateau appartenant à une société ayant statut de résident fiscal dans ce pays.
Bateau d'un port en lourd minimal de 20 tonnes conçu pour le transport de marchandises par voies navigables intérieures.
Bateau conçu exclusivement ou principalement pour le transport public de voyageurs par voies navigables intérieures.
Matériel flottant conçu pour le transport de marchandises ou le transport public de voyageurs par voies navigables intérieures. Remarque: Les bateaux en réparation sont inclus. Les bateaux aptes à la navigation fluviale, mais qui sont autorisés à naviguer sur mer (caboteurs mixtes) sont inclus. Sont exclus: les embarcations de port, les allèges, les remorqueurs des ports maritimes, les bacs, les bateaux utilisés pour la pêche et pour les travaux de dragage ainsi que pour l'exécution de travaux hydrauliques. Sont également exclus les bateaux utilisés exclusivement pour l'entreposage, les ateliers flottants, les bateaux d'habitation et les bateaux de plaisance.
Unité de mesure correspondant au mouvement d'un bateau de navigation intérieure sur un kilomètre. Remarque: La distance prise en compte est la longueur de voies navigables intérieures effectivement parcourue. Les mouvements des bateaux vides sont inclus. Dans un convoi, chaque unité est comptée pour un bateau.
On entend par bâtiment une construction indépendante qui comprend un ou plusieurs logements, pièces ou autres espaces qui est couverte par un toit et limitée par des murs extérieurs ou des murs mitoyens allant des fondations jusqu'au toit, et qui est conçue pour être utilisée comme habitation ou pour servir à des fins agricoles, commerciales, industrielles ou culturelles, ou encore pour assurer la prestation de services. Ainsi, un bâtiment peut être une maison individuelle, un immeuble divisé en appartements, une usine, un magasin, un entrepôt, un garage, une grange, etc.
Voir "Bâtiment"
Les bâtiments non résidentiels sont les bâtiments qui ne sont pas destinés à des fins d'habitation, y compris les installations et équipements faisant partie intégrante des constructions ainsi que les coûts de déblaiement et de préparation des sites. Les monuments historiques dont la fonction principale n'est pas le logement sont également inclus. À titre d'exemples, on peut citer les entrepôts et bâtiments industriels, les immeubles à usage commercial, les salles de spectacle, les hôtels et restaurants, les bâtiments scolaires, les établissements hospitaliers, etc.
Baux ou contrats que le preneur a le droit de transmettre à une tierce partie sans en référer au bailleur. À titre d’exemples, on peut citer les baux de terrains, bâtiments et autres ouvrages, les concessions ou droits exclusifs d’exploitation de gisements minéraux et pétrolifères ou de pêcheries, les contrats transférables passés avec des athlètes ou des auteurs, ainsi que les options d’achat d’actifs corporels non encore produits. Les contrats de location de machines ne font pas partie des actifs incorporels non financiers.
Banque centrale nationale
Banque Européenne d'Investissement
Entrent dans cette catégorie: - les bénéfices ou pertes nets d'exploitation du propriétaire exploitant ou des associés d'une entreprise non constituée en société, - les redevances acquises sur des écrits, des inventions, etc., non comprises dans le bénéfice ou la perte d'une entreprise non constituée en société, - les loyers d'immeubles commerciaux, de véhicules, d'équipements, etc., non compris dans le bénéfice ou la perte d'une entreprises non constituée en société, après déduction des dépenses connexes telles que les intérêts sur les prêts correspondants, les réparations et l'entretien et les modifications d'assurance. Sont exclus: - les tantièmes des administrateurs d'entreprises constituées en sociétés (classés dans "Revenu brut en espèces ou revenu assimilé" (PY010G)), - les dividendes payés par les entreprises constituées en sociétés (classés dans "Intérêts, dividendes, bénéfices tirés d'investissements en capital dans des entreprises non constituées en sociétés" (HY090G)), - les bénéfices de l'investissement en capital dans l'entreprise non constituée en société dans laquelle la personne ne travaille pas ("bailleur de fonds") [inclus dans "Intérêts, dividendes, bénéfices tirés d'investissements en capital dans des entreprises non constituées en sociétés" (HY090G)], - les loyers des terrains et recettes provenant de pensionnaires ou de locataires [inclus dans "Revenu tiré de la location de terres ou de propriété" (HY040G)], - les loyers de logements non compris dans le bénéfice ou la perte d'une entreprise non constituée en société [classés dans "Revenu tiré de la location de terres ou de propriété" (HY040G)].
Les bénéfices réinvestis comprennent la part de l’investisseur direct – proportionnelle à sa participation au capital social de l’entreprise – dans les bénéfices des filiales et entreprises apparentées étrangères qui ne sont pas distribués sous forme de dividendes et les bénéfices des succursales qui ne sont pas remis à l’investisseur direct. Ces bénéfices réinvestis sont enregistrés comme un revenu et un montant affecté du signe contraire est inscrit en capitaux d’investissement direct.
Les bénéfices réinvestis d'investissement direct étranger sont les bénéfices non distribués d'une entreprise d'investissement direct étranger, qui sont traités comme s'ils étaient distribués et transférés aux investisseurs directs étrangers proportionnellement à leur participation dans le capital de l'entreprise, pour être ensuite réinvestis par eux.
Les bénéfices réinvestis d’investissements directs étrangers sont équivalents à: l’excédent d’exploitation de l’entreprise d’investissements directs étrangers plus les revenus de la propriété ou les transferts courants à recevoir moins les revenus de la propriété ou les transferts courants à payer, y compris les transferts effectifs aux investisseurs étrangers et les impôts courants sur le revenu, le patrimoine, etc., à payer par l’entreprise d’investissements directs étrangers.
Les bénéfices réinvestis comprennent la part de l’investisseur direct – proportionnelle à sa participation au capital social de l’entreprise – dans: i) les bénéfices des filiales et entreprises apparentées étrangères qui ne sont pas distribués sous forme de dividendes, et ii) les bénéfices des succursales et autres entreprises non constituées en sociétés qui ne sont pas remis à l’investisseur direct. (Si cette partie des bénéfices n’est pas identifiée séparément, on considère, par convention, que tous les profits réalisés par les succursales sont distribués).
Page actuelle: 1 / 3