Définition: Année de base

Comptes nationaux

L'année de base est l'année en fonction de laquelle on détermine le schéma des prix sur lequel repose le calcul des chiffres en prix constants. Le choix d'une année de base plutôt qu'une autre se traduit par une différence dans l'estimation des prix constants. On peut considérer que la définition de l'année de base peut reposer sur deux démarches différentes. La première, habituellement appelée « raccordement», consiste à exprimer les chiffres relatifs à une année donnée sur la base des prix de l'année précédente, cette année de base changeant tous les ans. Selon la seconde démarche, généralement appelée « base fixe », les données sont exprimées en fonction d'une année donnée (année de base), qui fait l'objet d'une mise à jour régulière sur une période supérieure à un an (en général cinq ans). Jusqu'à présent, la plupart des pays ont adopté la seconde démarche, mettant à jour l'année de base tous les cinq ans (et choisissant souvent des années dont le chiffre se termine par 0 ou 5). Quoi qu'il en soit, le SEC 1995 et le SCN 1993 recommandent la première démarche en prix relatifs, étant donné que les chiffres tirés d'une base fixe perdent beaucoup de leur utilité au fur et à mesure que la période de mesure s'éloigne de l'année de base. En outre, dans le cas d'une base fixe, une comparaison correcte pour une année donnée n'est possible que par rapport à l'année de base ; pour d'autres comparaisons, les mouvements à prix constants reflètent également l'incidence des mouvements à prix relatifs.
Source:
Manuel de comptabilité nationale trimestrielle, Édition 1999, Eurostat, p.82
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche