Définition: Délimitation minimale lisible

Couverture et utilisation des sols

La délimitation minimale lisible d'une carte est la taille minimale identifiable d'une ligne ou d'un polygone sur le papier. Une ligne noire doit avoir une épaisseur de 0,05 mm et une ligne colorée, de 0,08 à 0,1 mm. Quant aux dimensions spatiales des polygones, la largeur doit être de 0,3 mm, et de 1 mm² pour les superficies en couleur.

Épaisseur d'une ligne noire:  0,05 mm
Épaisseur d'une ligne colorée : 0,08 à 0,1 mm
Distance entre lignes :   0,25 mm 
Dimensions des polygones : 0,3 mm
Espace entre polygones pleins : 0,2 mm
Les figures sont surdimensionnées.

Selon l'échelle de la carte, cette unité représente des surfaces variables dans la réalité: au 1/1 000e, la plus petite surface représentée est égale à 1 m² (1 mm x 1 mm sur la carte); au 1/100 000e, la même surface correspond à 10 000 m² (= 1 ha). Par conséquent, la précision et l'exactitude des mesures terrestres en centimètres seront biaisées sur une carte au 1/100 000e: 1 mm correspond à 100 mètres dans la réalité. Le même concept s'applique aux enquêtes sur le terrain: une ligne tracée sur le papier représente une certaine surface, selon l'échelle de la carte à établir. 
La notion de délimitation minimale lisible est parfois confondue avec celle d'unité cartographique.
Source:
Eurostat, "Manuel des concepts relatifs aux systèmes d'information sur l'occupation et l'utilisation des sols (Édition 2000)", Office des publications officielles des Communautés européennes, Luxembourg, 2001
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche