Définition: Investissements immatériels

R & D - Manuel d'Oslo

Par investissements immatériels, on entend toutes les dépenses courantes visant le développement de la firme dont on espère un bénéfice au-delà de l'année au cours de laquelle elles ont été effectuées. Il n'existe pas de définition normalisée de ces investissements, mais on considère en général qu'ils couvrent, outre les dépenses courantes de R&D, les dépenses de commercialisation exceptionnelles, les dépenses de formation, les dépenses de logiciel et d'autres postes analogues.  Ils couvrent les dépenses courantes consacrées aux innovations TPP mais aussi des éléments qui ne font pas partie des dépenses courantes d'innovation TPP (ils englobent par exemple l'ensemble des dépenses de formation et de commercialisation de la firme à caractère général, et pas simplement les dépenses de formation ou de commercialisation ayant un lien direct avec l'introduction de produits et de procédés technologiquement nouveaux). Ils ne couvrent pas les investissements matériels tels que les dépenses d'innovation TPP en capital, qui comprennent les dépenses en capital relatives à la R&D et l'acquisition de machines et équipements nouveaux en relation avec les innovations TPP.
Source:
Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et Office statistique des Communautés européennes (Eurostat), "La mesure des activités scientifiques et technologiques : Principes directeurs proposés pour le receuil et l’interprétation des données sur l’innovation technologique : Manuel d’oslo", Paris, 1997
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche