Définition: Instruments financiers

Balance des paiements, FMI

Certains instruments financiers confèrent à leur détenteur le droit conditionnel de recevoir un avantage économique sous forme de paiement en espèces, d'un instrument financier primaire, etc., à une date future. 

Il s'agit d'instruments dérivés ou secondaires, en ce sens qu'ils sont rattachés à un instrument ou indicateur financier particulier (devises, obligations d'État, indices des cours des actions, taux d'intérêt, etc.), ou à un produit de base donné, lequel peut être acheté ou vendu à une future date. Les produits dérivés peuvent également être rattachés à l'échange futur d'un actif contre un autre, en vertu de dispositions convenues par contrat. L'instrument - qui est un contrat - peut être négociable et avoir une valeur sur le marché. Dans le cas où ce contrat est exercé, il ne présente plus les caractéristiques qui en feraient un actif ou un passif conditionnel et doit être traité comme un actif ou passif financier effectif dans le compte d'opérations financières. Parmi les instruments dérivés figurent les options (sur devises, taux d'intérêt, produits de base, indices, etc.), les contrats à terme financiers, les bons de souscription (warrants) et les dispositifs tels que les contrats d'échanges de devises et de taux d'intérêt.
Source:
Fonds monétaire international (FMI), "Manuel de la Balance des paiements" (BDP), Cinquième édition, Washington D.C., 1993
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche