Définition: Estuaires, embouchures

Statistiques régionales

D'ordinaire, les estuaires sont considérés comme une partie de la mer. La délimitation exacte des embouchures (là où finit le cours d'eau et où commence l'estuaire) restera du ressort des États membres. Comme il est recommandé d'adopter la superficie terrestre comme concept de la superficie de base, la classification des estuaires n'est pas d'une importance primordiale. Si, néanmoins, la superficie totale est utilisée par un pays ou si les rivières ne sont pas exclues de la superficie terrestre, la définition des estuaires revêt une certaine importance pour le calcul de la superficie. Les métadonnées concernant la prise en compte des estuaires doivent être communiquées. Si les cours d'eau sont inclus dans la superficie  totale mais pas la mer, une limite doit être fixée à l'endroit où les cours d'eau se jettent dans la mer. Dans les estuaires, de grandes étendues peuvent être définies comme cours d'eau ou mer, mais dans d'autres cas, les zones concernées sont relativement peu importantes. La définition des estuaires est laissée aux pays. On peut, par exemple, fixer des seuils de largeur (aux deux extrémités) ou prendre le mélange d'eau douce et d'eau salée/saumâtre en compte dans les définitions. Les données fournies doivent être complétées par des définitions des estuaires et de leur mode de classement.
Source:
Recommandations pour une définition harmonisée du calcul de la superficie des unités géographiques, édition 1999, p. 21
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche