Définition: Journées perdues

Statistiques sociales

La variable «journées perdues» se réfère au nombre de jours civils d'incapacité de travail de la victime à la suite d'un accident du travail. Ce nombre doit être exprimé dans un format à 3 chiffres. Lorsque cette information n'est disponible que sous forme de classes de journées perdues, il convient d'utiliser 6 classes désignées par les codes A01 à A06. Cependant, le nombre de journées perdues sera pris en considération conformément à la méthodologie SEAT (Statistiques européennes sur les accidents du travail), ce qui signifie que seuls les cas d'accidents du travail entraînant un arrêt de travail supérieur à trois jours civils entiers sont inclus. Il convient d'utiliser des codes spécifiques pour définir l'incapacité permanente (997) et les accidents mortels (998). Dans ce cas, les journées perdues avant la reconnaissance de l'incapacité permanente ou du décès ne sont pas prises en considération.
Source:
Statistiques européennes sur les accidents du travail - Méthodologie - Édition 1998, p. 12
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche