Définition: Obligation convertible

Dette extérieure - FMI

Obligation à taux fixe qui peut, au gré de l’investisseur, être convertie en action de l’emprunteur ou de sa société mère. Le prix auquel l’obligation est convertible est fixé à la date de l’émission et comporte en général une prime par rapport à la valeur de marché de l’action à cette date. L’option de conversion peut être exercée à une date ultérieure précise ou au cours d’une période donnée. Le droit de conversion ne peut être séparé de l’obligation. Grâce à un tel instrument, l’investisseur peut bénéficier de l’appréciation de l’actif sous-jacent de la société tout en limitant les risques. En général, l’obligation est assortie d’un coupon offrant une rémunération plus élevée que le dividende de l’action sousjacente au moment de l’émission, mais plus faible qu’une obligation comparable sans option de conversion. Pour l’investisseur, la valeur de l’obligation convertible réside dans ce surcroît de rendement par rapport au dividende.
Source:
Fonds monétaire international (FMI), "Statistiques de la dette extérieure - Guide pour les statisticiens et les utilisateurs; Appendice 1. Instruments financiers et transactions spécifiques: classification", Washington D.C., 2003
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche