Définition: Classification des industries manufacturières de haute technologie

Nomenclatures

Eurostat et l’OCDE utilisent la ventilation suivante de l’industrie manufacturière en fonction de la composante globale de technologie et sur la base de la NACE rév. 1.1 au niveau à trois chiffres (veuillez noter que dans les rapports basés sur l'EFT, en raison de restrictions de la source de données, Eurostat utilise également une classification certes différente, mais dérivée de la NACE au niveau à deux chiffres):

Haute technologie : Construction aéronautique et spatiale (35.3); Industrie pharmaceutique (24.4); Fabrication de machines de bureau et de matériel informatique (30); Électronique et communication (32); Instruments scientifiques (33)

Technologie moyenne à haute : Fabrication de machines et appareils électriques (31); Industrie automobile (34); Industrie chimique, à l’exclusion de l'industrie pharmaceutique (24, à l ’exclusion de 24.4); Fabrication d’autres matériels de transport (35.2, 35.4 et 35.5); Fabrication de machines et appareils non électriques (29)

Technologie moyenne à faible : Cokéfaction, raffinage, industries nucléaires (23); Industries du caoutchouc et des plastiques (25); Fabrication de produits minéraux non métalliques (26); Construction navale (35.1); Métallurgie (27); Travail des métaux (28) 

Faible technologie : Industries diverses et récupération (36 et 37); Industries du bois, du papier et du carton ; Édition et imprimerie (20, 21 et 22); Industries alimentaires, des boissons et du tabac (15 et 16); Industrie textile et habillement (17, 18 et 19).
Source:
Eurostat, Statistiques en bref, Science et technologie, 4/2005, Statistiques de la R&D, Luxembourg, 2005
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche