Boîte de recherche

Définition: Télédétection

Couverture et utilisation des sols

«La télédétection est la technique qui, par l'acquisition d'images, permet d'obtenir de l'information sur la surface de la Terre sans contact direct avec celle-ci. La télédétection englobe tout le processus qui consiste à capter et à enregistrer l'énergie d'un rayonnement électromagnétique émis ou réfléchi, à traiter et à analyser l'information, pour ensuite mettre en application cette information». (Centre canadien de télédétection (CCT): Notions fondamentales de la télédétection 1999).

Le principe de la télédétection peut se résumer comme suit :

La surface de la Terre est illuminée par un large spectre de radiations électromagnétiques provenant du soleil.

Le rayonnement solaire interagit avec l’atmosphère et n’atteint pas en totalité la surface de la Terre. 

Une grande partie de l’énergie est absorbée. L’ozone stratosphérique, par exemple, absorbe la majeure partie du rayonnement ultraviolet. L’eau contenue dans l’atmosphère est responsable de l’absorption de certaines composantes du rayonnement infrarouge. À l’exception de certaines longueurs d’onde, l’atmosphère est surtout transparente, notamment dans la région visible du spectre électromagnétique. Ce sont ces "fenêtres atmosphériques", par lesquelles la transmission de l’énergie n’est effectivement pas perturbée, qui sont utilisées en télédétection.

Tous les objets sur la surface terrestre (cibles) interagissent avec le rayonnement. Les cibles réfléchissent, transmettent ou absorbent les ondes électromagnétiques qui leur parviennent. Le processus dépend de la structure physique et chimique de la cible et de la longueur d’onde impliquée.

La portion réfléchie du spectre est la plus importante pour les applications de télédétection en rapport avec le sol. Selon les longueurs d’onde, les cibles réfléchissent le rayonnement de manière spécifique, et parfois unique.

Cette signature spectrale caractéristique des objets permet leur identification par la télédétection. En comparant les signatures de différents objets à la surface de la Terre, nous pouvons les distinguer les uns des autres.
Source:
Eurostat, "Manuel des concepts relatifs aux systèmes d'information sur l'occupation et l'utilisation des sols (Édition 2000)", Office des publications officielles des Communautés européennes, Luxembourg, 2001
Créé:
Mis à jour: