Définition: Transformation par les producteurs

Comptes nationaux

Il convient d'indiquer sous ce poste les quantités produites pour être ensuite transformées par les producteurs agricoles (p. ex.: lait transformé en beurre ou en fromage, pommes transformées en moût de pommes et cidre) dans le cadre des seules activités de transformation qui sont séparables de l'activité principale agricole (sur la base de documents comptables, cf. 1.18.1). Seuls sont à comptabiliser les produits bruts (p. ex. lait brut, pommes) et non les produits transformés obtenus à partir de ces produits bruts (p. ex.: beurre, moût de pommes et cidre). En d'autres termes, le travail incorporé à la transformation de produits agricoles n'est pas pris ici en considération. Les produits résultant de la transformation chez le producteur seront naturellement indiqués dans la production du "sous-secteur" Agriculture (cf. 1.04.1 et 1.04.2).
Lorsque ces activités de transformation sont des activités non agricoles non séparables, le produit de ces activités de transformation est enregistré dans la valeur de la production de la branche d'activité agricole (cf. 1.17). Les produits agricoles de base utilisés comme consommation intermédiaire par ces activités de transformation ne sont enregistrés ni en production ni en consommation intermédiaire. Cette convention découle du fait que les deux activités (production de produits agricoles et transformation de ces produits) ne peuvent être distinguées sur la base de documents comptables. Ainsi, les coûts de ces deux types d'activité sont comptabilisés ensemble et leur production est évaluée comme la production des produits transformés.
Source:
Eurostat, "Manuel des comptes économiques de l'agriculture et de la sylviculture CEA/CES 97 (Rév. 1.1)", Luxembourg, 2000
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche