Définition: Cohérence comptable

Comptes nationaux

Une opération entre deux unités - et entre deux secteurs - doit être enregistrée dans les deux comptes de la même façon, et selon les mêmes règles. Ainsi, les intérêts (D.41) doivent être enregistrés comme intérêts courus, sur la base du fait générateur, aussi bien dans les comptes du débiteur (l'administration publique, par exemple) que dans ceux du créancier (institutions financières, ménages etc.).
Source:
Manuel SEC95 pour le déficit public et la dette publique, édition 2002, Eurostat, Partie I
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche