Définition: L'occupation des sols

Couverture et utilisation des sols

L'occupation des sols est une description physique de l'espace - l'occupation (bio)physique observée de la surface terrestre (DI GREGORIO & JANSEN 1997), c'est-à-dire ce qui recouvre le sol. Elle distingue plusieurs catégories biophysiques - les zones de végétation (arbres, buissons, champs, pelouses), les sols nus (même s'il s'agit d'un manque de couverture), les surfaces dures (roches, bâtiments), les surfaces humides et les plans d'eau (nappes et cours d'eau, zones inondables). Cette description a des répercussions sur les systèmes de classification, de collecte des données et les systèmes d'information en général. L'occupation des sols est «observée», c'est-à-dire scrutée par différentes « sources d'observation » situées à plus ou moins grande distance de la surface terrestre : l'oeil humain, les photographies aériennes, les sondes satellites.
Source:
Eurostat, "Manuel des concepts relatifs aux systèmes d'information sur l'occupation et l'utilisation des sols (Édition 2000)", Office des publications officielles des Communautés européennes, Luxembourg, 2001
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche