Définition: Superficie terrestre

Statistiques démographiques

Il est recommandé d'harmoniser la définition statistique de la superficie et d'utiliser le concept de superficie terrestre pour se référer à la surface. Les lacs, cours d'eau et mers bordières sont exclus. Les régions de montagne, les glaciers, les forêts, les zones humides et d'autres régions plus ou moins inhabitables doivent être pris en compte dans la superficie terrestre.
Il est recommandé d'exclure de la superficie terrestre les lacs dépassant un certain seuil qui peut être défini au niveau national pour des raisons pratiques. Ce seuil doit simplement être très bas (un hectare peut être pris comme référence). Le classement des pièces d'eau restantes en tant que terrain n'aura guère d'influence sur la comparabilité des superficies. Il est cependant nécessaire d'inclure les îles des lacs dans la superficie terrestre. Les cours d'eau devraient normalement être exclus de la superficie terrestre si leur largeur excède une vingtaine de mètres. Toutefois, en raison de leur étroitesse, il n'est pas primordial que tous les États membres suivent cette recommandation. Le soin de définir la largeur des cours d'eau (rives fluviatiles) est laissé aux États membres mais cette définition devrait correspondre en principe à celle des rives lacustres (niveau moyen de l'eau). Les retenues devraient être traitées comme des lacs et la définition de leur étendue devrait correspondre à leur capacité de remplissage maximale.
Source:
Recommandations pour une définition harmonisée du calcul de la superficie des unités géographiques, édition 1999, pp. 20, 23
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche