Définition: Compte extérieur des opérations sur biens et services

Comptes nationaux

En ressources du compte, on enregistre les importations de biens et de services, en emplois les exportations de biens et de services. La différence entre les ressources et les emplois constitue le solde du compte, dénommé «solde des échanges extérieurs de biens et de services». S'il est positif, c'est un excédent pour le reste du monde et un déficit pour l'économie totale, et inversement s'il est négatif. Pour être cohérent avec la mesure de la production des unités résidentes, les importations de biens sont enregistrées à un équivalent du prix de base, à savoir à l'exclusion des impôts sur les importations mais y compris les subventions sur les importations. Les importations de biens enregistrées au compte extérieur des opérations sur biens et services sont mesurées en valeur f.a.b., c'est-à-dire à la frontière du pays exportateur. Les exportations de biens sont aussi mesurées en valeur f.a.b.. Par ailleurs, quand des services de transport et d'assurance inclus dans la valeur f.a.b. des importations de biens (c'est-à-dire entre l'usine et la frontière de l'exportateur) sont produits par des unités résidentes, on notera qu'ils doivent être comptabilisés dans la valeur des exportations de services de l'économie importatrice des biens. Symétriquement, quand des services de transport et d'assurance inclus dans la valeur f.a.b. des exportations de biens sont produits par des unités non résidentes, ils doivent être repris dans la valeur des importations de services de l'économie exportatrice des biens.
Source:
Système européen des comptes - SEC 1995, points 8.68 et 8.69 [V.I]
Créé:
Mis à jour:

Search box

Recherche